Il Sera Intéressant De Vous

Rôle du soignant dans le traitement et les soins de la maladie de Parkinson

Nous respectons votre vie privée.

La maladie de Parkinson est un trouble hautement individualisé, dans lequel deux personnes ne présentent pas exactement les mêmes symptômes. En tant que soignant, vous êtes témoin de ce que vit votre proche, ce qui vous place à l'endroit idéal pour communiquer efficacement ces symptômes au neurologue ou au médecin de premier recours du patient. Ce faisant, vous pouvez apporter une contribution énorme au traitement de la maladie de Parkinson de votre proche.

Cela va également dans le sens inverse. Vous pouvez également aider à exécuter le plan de traitement de la maladie de Parkinson en vous assurant que le patient prend ses médicaments à temps et effectue tous les exercices nécessaires.

Caregivers and Parkinson's disease: Surveillance de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est un trouble neurologique chronique. guérir. Les experts médicaux ont mis au point des traitements contre la maladie de Parkinson qui soulagent efficacement les symptômes, mais le patient dont vous vous occupez peut avoir besoin de votre aide.

Les médicaments de Parkinson fonctionnent sur la biochimie du cerveau - des doses très précises doivent être administrées à des moments précis. Prendre les médicaments de Parkinson même avec quelques minutes de retard peut entraîner des symptômes débilitants comme la rigidité musculaire et les tremblements. En plus de cela, les patients de Parkinson peuvent prendre d'autres médicaments pour traiter des problèmes comme la dépression et l'insomnie. Le patient est confronté à la perspective de prendre de nombreux médicaments différents à des moments différents, et même un léger glissement de dose pourrait provoquer la réapparition des symptômes.

Les soignants et la maladie de Parkinson: un exercice de surveillance et de physiothérapie

Une nouvelle étude a révélé que les soins prodigués aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson ne suffisent pas. l'exercice peut être très utile aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson - peut-être même aussi bénéfique que les médicaments. L'exercice aide à maintenir les muscles et les articulations souples et semble favoriser la santé neurologique chez les patients atteints de la maladie de Parkinson. En outre, la thérapie physique peut aider votre proche à conserver son indépendance le plus longtemps possible. Vous pouvez aider en participant à son programme d'exercices à domicile ou en l'amenant régulièrement à la physiothérapie.

Les soignants et la maladie de Parkinson: ce qu'il faut surveiller

Les soignants jouent un rôle inestimable en tant que médecin au jour le jour les yeux et les oreilles. En tant que soignant, vous devez faire attention à ce qui suit:

Toute augmentation des symptômes.

  • Si votre proche prend ses médicaments correctement mais que le nombre ou la gravité de ses symptômes augmentent, vous devez le signaler docteur. Elle devra peut-être prendre différents médicaments contre la maladie de Parkinson ou elle devra peut-être prendre une dose plus élevée de son médicament actuel contre la maladie de Parkinson. Les symptômes spécifiques que vous devez surveiller comprennent des tremblements (tremblements incontrôlables) et de la rigidité (difficulté à bouger les membres). Vous devriez aussi dire au médecin si votre proche a de la difficulté à marcher, à parler, à avaler ou à se souvenir de l'information. Changements d'humeur
  • La dépression est un problème pour au moins la moitié des patients parkinsoniens. les médecins soupçonnent que la dépression pourrait être un véritable symptôme de la maladie. Les patients sont également connus pour souffrir de périodes de déni, d'anxiété et de stress. Vous devriez faire attention à ces humeurs et en parler avec votre proche et son médecin. Le patient pourrait bénéficier de médicaments antidépresseurs ou de conseils. Problèmes de sommeil
  • Les patients atteints de la maladie de Parkinson ont tendance à avoir une relation troublée avec le sommeil. La maladie et leurs médicaments contre la maladie de Parkinson peuvent les rendre incroyablement somnolents pendant la journée et les garder toute la nuit. La fatigue peut aggraver les symptômes et empêcher la personne de se concentrer sur son propre bien-être. Si vous remarquez que votre proche ne dort pas bien, parlez-en avec elle et son médecin. Le médecin pourrait prescrire un somnifère ou ajuster ses médicaments contre la maladie de Parkinson. Vous pouvez également aider en gardant le patient actif pendant la journée et en établissant une routine régulière au coucher qui favorise un sommeil de qualité. Et rappelez-vous que votre rôle de soignant est essentiel au bien-être de votre proche. Vos observations peuvent aider le médecin à évaluer ses traitements contre la maladie de Parkinson et décider si elles doivent être modifiées, ce qui aidera indubitablement la situation de votre proche

Voir tous les articles sur la maladie de Parkinson

  • Dernière mise à jour: 6/10/2009
arrow